Sprinter
Club
Sarreguemines

06/07/2017 - E6 Tour de France

Jeudi 06 Juillet 2017 - 22H07

par cthierry

06/07/2017 - E6 Tour de France

Tour de France (6e étape) : Nouveau succès pour Marcel Kittel à Troyes, devant Arnaud Démare

Déjà vainqueur à Liège, Marcel Kittel a ajouté un 11e succès à son palmarès sur le Tour en s'imposant à Troyes ce jeudi. Au sprint, l'Allemand a devancé Arnaud Démare, encore impressionnant.

Écrasé par le soleil sur les routes de l'Aube et de la Haute-Marne, le peloton a vécu une journée aussi chaude que tranquille ce jeudi, à l'occasion de la 6e étape du Tour de France entre Vesoul et Troyes (216km). Sur ce tracé typique des étapes de transition, longues et plates, une arrivée au sprint semblait inévitable. Elle l'a été, et le favori du jour a tenu son rang : au terme d'une bataille indécise, Marcel Kittel (Quick-Step Floors) a décroché une deuxième victoire sur le Tour 2017, la onzième de sa carrière.

Encore présent dans le final, le maillot vert d'Arnaud Démare (FDJ) s'est faufilé dans un trou de souris pour arracher la deuxième place, devant André Greipel (Lotto-Soudal). Nacer Bouhanni (Cofidis) ferme le Top 5 du jour.

Quéméneur, 213km à l'avant pour rien

Ce sprint royal, même amputé de Peter Sagan (exclu) et de Mark Cavendish (contraint à l'abandon), a été préparé tout au long d'une journée au scénario prévisible, où trois coureurs ont tenté leur chance à l'avant, en vain. Le Français Perrig Quéméneur, accompagné par deux baroudeurs (Vegard Stake Laengen et Frederik Backaert) ont en effet mouliné 213 kilomètres à l'avant pour n'être rattrapés qu'à l'approche de la flamme rouge. Engloutis par les équipes de sprinteurs qui ont alternés leurs efforts tout au long de la journée, ils ont laissé les gros mollets s'expliquer dans un final plat mais technique, avec la présence d'une chicane dans les derniers hectomètres.

Or, sur ce type d'arrivée, Marcel Kittel est quasi-imbattable. Bien qu'isolé assez tôt, le sprinteur allemand a réalisé une dernière ligne droite surpuissante, au milieu de la route, pour coiffer tous ses rivaux qui se disputaient contre les barrières. «J'ai trouvé la faille à 250m de la ligne, je savais que si j'étais bien en jambes, je pouvais m'en sortir seul», a réagi le vainqueur.

Source https://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Tour-de-france-6e-etape-nouveau-succes-pour-marcel-kittel-a-troyes-devant-arnaud-demare/816328