Sprinter
Club
Sarreguemines

Bannière Sprinter Club Sarreguemines
Bannière Sprinter Club Sarreguemines
Bannière Sprinter Club Sarreguemines
Bannière Sprinter Club Sarreguemines
23/07/2017 -  E21 Tour de France

23/07/2017 - E21 Tour de France

Posté le 24/07 par cthierry

21 étape : Dylan Groenewegen vainqueur sur les Champs-Elysées Dylan Groenewegen (Lotto Jumbo) s'est imposé dimanche sur les Champs-Elysées, à l'issue de la 21e et dernière étape du Tour de France (Montgeron - Paris, 103 km). Sans surprise, la journée s'est achevée par un sprint massif. Le jeune sprinteur de l'équipe Lotto-Jumbo Dylan Groenewegen a surpris son monde dimanche en remportant le sprint de la dernière étape du Tour de France 2017, sur les Champs-Élysées. À Paris, le Néerlandais a su se placer dans le virage menant à la dernière ligne droite pour régler à la régulière André Greipel (Lotto-Soudal), Edvald Boasson Hagen (Dimension Data) et Nacer Bouhanni (Cofidis). À 24 ans, Groenewegen décroche ainsi la plus belle victoire de sa carrière, la première sur le Tour, dans un cadre de rêve. Le classement de l'étape Le classement général Souvent placé, enfin vainqueur Élement prometteur parmi les grosses cuisses du peloton, le natif d'Amsterdam s'était déjà fait remarquer au cours des trois semaines de compétition, signant au préalable cinq Top 10 et deux Top 3 d'étapes. Troisième à Bergerac, il a même terminé juste derrière Marcel Kittel (Quick Step) à Pau. Deuxième au moment de se présenter dans les 300 derniers mètres, il a su résister à Andre Greipel notamment. Ce dernier, vainqueur des deux derniers sprints à Paris, n'a pas réussi à rejoindre son adversaire. Avant le Tour de France, Dylan Groenewegen avait rendu sa tunique de champion des Pays-Bas en terminant troisième de la course sur route. Une déception relative pour celui qui a remporté cette saison une étape du Tour du Yorkshire et qui a terminé cinquième d'À travers les Flandres : l'arrivée après une bosse ne lui convenait pas. Sa victoire sur le profil plus abordable des Champs-Elysées vient confirmer son grand potentiel, qui appelle à d'autres victoires sur les futures éditions. Une journée sans accroc L'étape qui mène à la capitale française permet aux coureurs de se détendre, et notamment au Maillot Jaune de célébrer son succès à venir. La journée de dimanche n'a pas dérogé à la règle. Christopher Froome (Sky) a ainsi pu trinquer au champagne rosé avec ses coéquipiers et son staff. Beaucoup s'interrogeaient sur la volonté de Mikel Landa (Sky) d'aller chercher la petite seconde qui le séparait du podium et de la troisième place occupée par Romain Bardet (AG2R) : l'Espagnol a fait mine d'attaquer, avec un large sourire, avant de rentrer sagement dans le rang. Bardet a ainsi validé un deuxième podium consécutif, devenant LE rival du moment de Froome, en haute montagne, sur la Grande Boucle. Le film de l'étape Du côté des belles images, il faudra également retenir la demande en mariage de Cyril Gautier (AG2R), qui n'a pas obtenu de réponse immédiate, forcément. Thomas Voeckler (Direct Energie) a pu savourer une dernière fois - il va prendre sa retraite - l'engouement qui l'accompagne sur les routes du Tour, tandis que son coéquipier Sylvain Chavanel a achevé son 17e Tour de France et pourrait viser un record de longévité dans l'épreuve. Un temps coincé dans les voitures en raison d'un incident mécanique, Warren Barguil (Sunweb) a achevé son Tour sans encombre pour monter deux fois sur le podium : super-combatif et meilleur grimpeur, il s'est assuré de devenir le nouveau chouchou du public. Il est le deuxième grand vainqueur de ce Tour de France 2017, derrière l'intouchable Christopher Froome. Source https://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/21-etape-dylan-groenewegen-vainqueur-sur-les-champs-elysees/820372  

22/07/2017 - Critérium de Betschdorf

Posté le 24/07 par cthierry

Plusieurs faienciers étaient alignés ce samedi au départ du Critérium de Betschdorf et cela dans différents catégories : minimes, cadets, Pass D1/D2, Pass D3/D4 et 3ème catégorie/J. Catégorie minimes : Quentin Christ a effectué une belle course et terminé à une belle 6ème place. L'épreuve a été remportée par Anael Finckbohner du VC Nord Alsace, Thibault Walliang du 110 Cyclisem Illzach et Thomas Ackermann de l'AS Stégeoise complètent le podium. Catégorie cadets : Lilian a effectué une superbe course, remportée 2 des 3 premiers sprints. Alors qu'il était sur le point de remporté le dernier sprint qui devait le déclarer vainqueur, il sera victime d'un geste anti sportif de la part des coureurs de l'AS Steigeoise qui le feront chuter lourdement. Lilian sera neanmoins classé 2nd de l'épreuve. Nolan Thelier et Hugo Derendinger de l'AS Stegeoise sont classés 1er et 3ème. Pass D3/D3 : JC Klohs et Frédéric Joly ont effectués une belle course d'équipe, ces derniers se classent respectivement 4ème et 9ème. Mathieu Pinck du CC Sarrebourgeois remporte l'épreuve, Denis Boudgoust de l'AC Lauterbourg et Michel Wilhelm du Cyclisme Alsace complètent le podium. Pass D1/D2 : Yannick Stauder a effectué avec un groupe de 6 coureurs la course en tête, ils seront rejoints à quelques tours du but. Yannick se classera à une belle 13ème place. Mael Savignard de VS Anould remporte l'épreuve, Loic Jacob de l'EV Angers Doutre et David Piffault du Team D et P complètent le podium. 3ème catégorie et juniors : Valentin Christ a effectué une belle course, termine au pied du podium à une magnifique 4ème place. Romain Mathern du VC Eckwersheim remporte l'épreuve, Olivier Ackermann de l'AS Stégeoise et Franck Heitz du VC Unitté Schwenheim complètent le podium.
22/07/2017 - E20 Tour de France

22/07/2017 - E20 Tour de France

Posté le 24/07 par cthierry

Tour de France (20e étape) : Maciej Bodnar remporte le chrono à Marseille, Christopher Froome 3e Maciej Bodnar (Bora-Hansgrohe) a remporté ce samedi la 20e étape du Tour de France 2017, un contre-la-montre individuel de 22,5 kilomètres tracé dans les rues de Marseille. Christopher Froome (Sky), troisième, consolide son Maillot Jaune. Marseille a été le théâtre de deux batailles ce samedi : celle du classement général, remportée haut-la-main par Christopher Froome (Sky) et où Romain Bardet (AG2R) a su limiter les dégâts en se maintenant sur le podium, et celle de l'étape, où Maciej Bodnar (Bora-Hansgrohe) a brillé. Froome assure un quatrième Tour, Bardet sauve le podium pour une seconde Le coureur polonais, 116e du classement général au départ de cette avant-dernière étape, a avalé les 22,5 kilomètres tracés dans les rues de la cité phocéenne, avec la montée vers Notre-Dame-de-la-Garde, en 28'15. Ce spécialiste du chrono, champion de Pologne du contre-la-montre l'an passé et 6e aux Jeux de Rio, a devancé d'une seconde seulement son compatriote Michal Kwiatkowski (28''16), tandis que Christopher Froome a conforté sa place en tête du général en complétant le podium du jour (28''21). «Désolé pour Michal (Kwitakowski), mais aujourd'hui c'était moi et j'en suis ravi, a souri le vainqueur. Quand j'étais enfant, mon rêve était de participer un jour au Tour de France, cette course légendaire. Et voilà que j'y décroche ma première victoire. C'est une journée incroyable.» A lirePortrait de Maciej Bodnar, l'ombre fidèle de Peter Sagan D'autres cadors se sont hissés dans le Top 10 de ce chrono : Alberto Contador (Trek), sixième en 28'36, et Rigoberto Uran, huitième en 28'46 malgré un virage manqué en toute fin de parcours. Le Colombien réalise la belle opération du jour en grillant Romain Bardet au deuxième rang du général : le Français, épuisé et incapable de rivaliser avec les spécialistes (52e en 30'18) ne sauve sa troisième place sur le podium, devant Mikel Landa (15e en 29'06), que pour une seconde ! Le classement de l'étape Sylvain Chavanel, qui participe à son 17e Tour de France, a pris la 10e place de ce contre-la-montre (+37''). Trois autres coureurs français se sont hissés dans le Top 20 : Tony Gallopin (16e), Warren Barguil (19e) et Alexis Vuillermoz (20e). Source https://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Tour-de-france-20e-etape-maciej-bodnar-remporte-le-chrono-a-marseille-christopher-froome-3e/820083
21/07/2017 - E19 Tour de France

21/07/2017 - E19 Tour de France

Posté le 24/07 par cthierry

19e étape : Boasson Hagen s'impose à Salon-de-Provence, à l'expérience Le Norvégien Edvald Boasson Hagen (Dimension Data) a remporté vendredi la 19e étape du Tour de France (Embrun - Salon-de-Provence, 222,5 km), la plus longue. Avant le contre-la-montre décisif de samedi, les favoris ont passé une journée sans le moindre accroc. Edvald Boasson Hagen (Dimension Data) a sauvé le Tour de France de son équipe en remportant vendredi la 19e étape, la plus longue de l'édition 2017 (Embrun - Salon-de-Provence, 222,5 km). Après avoir terminé deux fois deuxième, le Norvégien a profité d'une journée de transition sans difficulté majeure pour faire la différence dans les deux derniers kilomètres, à l'expérience. Une fois l'écart creusé, il n'a jamais été repris et a pu lever les bras sur la ligne, en solitaire. Nikias Arndt (Sunweb), qui l'avait aidé à s'envoler, n'a jamais réussi à rester dans sa roue, terminant deuxième. 5 Plombée par l'abandon prématuré de Mark Cavendish, à l'issue de la quatrième étape, l'équipe Dimension Data ne pouvait plus compter que sur Boasson Hagen pour porter ses espoirs dans les sprints. Deux fois vainqueur d'étape en 2011 sur le Tour, il a su se protéger dans une échappée conséquente (20 coureurs) pour ensuite déposer ses rivaux dans un final roulant qui lui convenait parfaitement. En à peine deux kilomètres, après un rond-point négocié à la perfection puisque pris du bon côté, il a relégué l'essentiel de ses adversaires à près d'une vingtaine de secondes, à la pédale. La formation Dimension Data n'achèvera pas son Tour bredouille, une immense satisfaction après avoir perdu son leader. Une journée tranquille pour le peloton Au lendemain d'une dernière étape alpestre mouvementée et marquée par le triomphe de Warren Barguil (Sunweb), le peloton a clairement affiché son intention de s'économiser en vue du contre-la-montre de Marseille, samedi, qui doit être décisif pour les favoris. Après une première heure agitée, la faute aux nombreuses tentatives de se glisser dans l'échappée du jour, l'équipe Sky a rapidement contrôlé le tempo, sans jamais donner signe de vouloir se rapprocher des fuyards. Le classement de l'étape Le classement général Les trois difficultés au programme ont rapidement mis en lumière les difficultés physiques des purs sprinteurs à suivre : Andre Greipel et Alexander Kristoff ont trop rapidement lâché prise pour pousser leurs équipes respectives à s'engager dans une chasse à l'échappée. L'écart a ainsi très rapidement augmenté et longtemps flirté avec les dix minutes. Le final sinueux a même provoqué un excès de prudence de la part du peloton qui a franchi la ligne d'arrivée avec 12'30" de retard sur le vainqueur. Un débours anecdotique puisque le coureur le plus dangereux de l'échappée, Bauke Mollema (Trek), pointait au départ à Embrun à plus de 47 minutes de Froome. Si le scenario de cette antépénultième étape a cruellement manqué de piment, celui de samedi relancera forcément l'intérêt de la course : vingt-quatre heures après la victoire de Boasson Hagen, le Tour de France connaîtra son vainqueur 2017. Source https://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/19e-etape-boasson-hagen-s-impose-a-salon-de-provence-a-l-experience/819868 Edvald Boasson Hagen a terminé cinq fois dans les trois premiers sur ce Tour de France (1 victoire, deux fois 2e, deux fois 3e).  
↓↓ Articles plus anciens